Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MICHEL Associés Immobilier

MICHEL Associés Immobilier

Service immobilier en région parisienne. Performant, efficace, disponible au 06.59.02.89.47


Projet REINVENTER LA SEINE : Ecuries de la Briche

Publié par Stephanie MICHEL sur 18 Mars 2016, 23:34pm

Catégories : #Immobilier, #La vie sur l Ile Saint Denis

Projet  REINVENTER LA SEINE : Ecuries de la Briche  Saint-Denis

Projet REINVENTER LA SEINE : Ecuries de la Briche Saint-Denis

Plans d'eau, bâtiments, terrains, ouvrages,... l’appel à projets «Réinventer la Seine» consiste à proposer des sites tout le long de l’Axe Seine, à occuper, animer, louer ou acheter à travers la mise en œuvre de projets innovants. Cette approche multi-sites doit contribuer à révéler et concrétiser l’Axe Seine : les collectivités et les ports de l’Axe Seine lancent le défi à des architectes, entrepreneurs, artistes,... d’inventer de nouvelles façons de vivre, de travailler, de se déplacer sur et au bord de l’eau, en s’appuyant sur ces différents sites. L’innovation et le fleuve deviennent ainsi les deux fils rouges pour inventer la métropole du XXIe siècle, de Paris au Havre, en passant par Rouen.

«La Vallée de la Seine, de Paris au Havre en passant par Rouen, forme un ensemble exceptionnel à l’échelle européenne, historiquement, économiquement, culturellement,...

C’est un territoire structuré par le fleuve, caractérisé par une ville-monde et des métropoles régionales, fleuve qui constitue un lien naturel jusqu’à la mer. Mais l’appartenance à un territoire ne se décrète pas: elle se construit. Elle naît d’une ambition collective, qui repose sur une démarche politique partagée.

Depuis plusieurs années, la Vallée de la Seine fait l’objet de nombreux travaux conduits à l’initiative de l’État, des collectivités territoriales et des acteurs socio-économiques. Ces réflexions ont permis de clarifier les forces et faiblesses du territoire, d’identifier des leviers de développement, de définir des priorités.

Nombre d’initiatives en concrétisent déjà la structuration recherchée: la création de HAROPA, groupement rassemblant les ports du Havre, de Rouen et de Paris, d’une part, le rapprochement des chambres de commerce et d’industrie au sein de l’association Paris Seine Normandie, d’autre part, en sont deux illustrations fortes. Il faut maintenant accentuer cette traduction opérationnelle et l’inscrire dans le cadre de vie des habitants.

L’avenir de la Vallée de la Seine se joue, en effet, sur sa capacité à offrir un cadre et des modes de vie en adéquation avec les aspirations sociales récentes, sur sa capacité à innover, à penser son aménagement et son développement à une échelle nouvelle.

Le territoire «Vallée de Seine » a, pour cela, vocation à devenir un lieu d’expérimentation et de développement de nouvelles complémentarités : c’est toute la force et tout l’enjeu de cet appel à projet « Réinventer la Seine », c’est tout l’es
poir que nous mettons dans sa réussite.»

«Au fil des siècles, de Paris à Rouen et au Havre, la Seine a creusé et dessiné une histoire unique – celle d’une vaste métropole ouverte sur la mer et ouverte sur le monde. Il est aujourd’hui essentiel de redécouvrir ce bien commun qui nous rassemble, pour le faire partager au plus grand nombre.

Dès 2009, nos trois villes ont entrepris dans ce but un dialogue fructueux. A l’heure où la Métropole du Grand Paris se concrétise politiquement, nous franchissons ensemble une étape nouvelle et particulièrement enthousiasmante.

Parmi les enjeux majeurs du XXIe siècle, il y a la nécessité pour les villes-monde d’être reliées aux flux commerciaux de la mondialisation maritime et pour Paris, c’est la Seine qui est ce lien ; il y a l’intérêt de capter ces flux, les activités qu’ils créent et qui s’installent le long du fleuve ; et il y a enfin l’exigence de le faire en répondant aux défis environnementaux actuels : préservation de la qualité de vie des habitants, protection des espaces naturels et de la biodiversité, reconquête des berges, progression des circulations douces et de la logistique durable, amélioration de la résilience urbaine.

Si ces enjeux sont connus depuis déjà longtemps – notamment grâce aux travaux d’Antoine Grumbach –, il nous fallait élaborer un projet fédérateur pour valoriser des territoires remarquables, un projet protéiforme pour explorer toutes les facettes de la Seine, un projet novateur pour impulser une dynamique inédite.

C’est pour conjuguer ces ambitions que nous avons uni nos métropoles et décidé de lancer non pas un mais plus de quarante projets en bord de Seine et des canaux. Cet appel commun à l’innovation s’adresse à l’intelligence collective des architectes, des urbanistes, des acteurs économiques et culturels, mais aussi de tous ceux qui souhaitent faire vivre le fleuve et ses abords. Les projets proposés sont très divers, allant de l’occupation d’un tunnel à la création d’anneaux dans un port, de la reconversion d’une passerelle à la transformation d’anciens sites industriels.

Chaque réponse devra être singulière, adaptée à l’environnement du site et aux besoins locaux. Ensemble, ces réponses raconteront les nouvelles manières de vivre avec et autour de l’eau. Nous rêvons pour la Seine de projets étonnants et utiles, à la fois dans les usages, dans l’architecture, dans le lien avec la nature et dans la manière d’appréhender les défis nouveaux – en particulier sur le plan environnemental.

Ces projets vous appartiennent : libérez le champ des possibles, prenez le risque de l’imagination, exprimez votre créativité au-delà des modèles et par-delà les limites. Depuis des siècles, la Seine vit et rayonne à travers le monde entier. C’est avec les citoyens, et pas seulement pour eux, que l’avenir se découvre, se rend possible et se construit. Aujourd’hui nous vous invitons à inventer collectivement cet avenir partagé.»

Le bâtiment des anciennes écuries de la Briche est situé le long du canal Saint-Denis, sur le domaine public fluvial, à Saint-Denis, en amont de la confluence du canal et de la Seine. Le site de l’écluse de la Briche est dans l’aval immédiat du bassin de la Briche, dernier élargissement du canal Saint-Denis avant son débouché en Seine. Il se trouve à proximité immédiate de l’éco-quartier « NEAUCITE » en cours d’aménagement.
Outre une très bonne desserte, avec la gare de Saint-Denis accessible par la berge du canal, ce bâtiment est élevé sur un site remarquable, à la confluence de deux voies navigables et contiguë à un projet d’aménagement d’envergure qui reconstruit la Ville sur la Ville et se veut exemplaire au plan du métabolisme urbain. Le 6B, espace de création artistique et de diffusion, est aussi à proximité.

Projet REINVENTER LA SEINE : Ecuries de la Briche Saint-Denis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents