Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MICHEL Associés Immobilier

MICHEL Associés Immobilier

Service immobilier en région parisienne. Performant, efficace, disponible au 06.59.02.89.47


Prêt immobilier: les 4 principales causes de refus

Publié par Stephanie MICHEL sur 10 Septembre 2016, 19:03pm

Catégories : #Immobilier

Prêt immobilier: les 4 principales causes de refus

Nous allons revenir aujourd’hui sur l’analyse faite tout récemment par le site spécialiste Le-Partenaire.fr qui s’est penché sur les principales raisons pour lesquelles un prêt immobilier peut être refusé. Car en cette période de taux de crédit immobilier historiquement bas, les dossiers se multiplient, mais en moyenne seulement 7 sur 10 sont acceptés. Et pour ceux qui sont recalés, 4 causes bien distinctes émergent.

Problème de profil: quand la stabilité professionnelle fait défaut

Emplois précaires ou de courtes durées, ou encore entrée toute récente dans le monde du travail, certains candidats au prêt immobilier se voient recalés à cause de leur instabilité professionnelle. Selon Le-Partenaire.fr, et tout comme l’an dernier, ce sont 22% des dossiers qui n’aboutissent pas qui sont concernés, et il n’est pas impossible que cette proportion augmente sensiblement à l’avenir.


Problème de gestion: quand les comptes ne sont pas tenus comme il se doit

Propension à dépenser trop ou encore incapacité à épargner assez, tout le monde n’est pas forcément le meilleur des gestionnaires. Malheureusement les qualités que possède un emprunteur pour gérer ses comptes personnels est un élément très important pour les établissements prêteurs, qui n’hésitent pas à recaler les dossiers des candidats qui ne remplissent pas cette condition, et ce dans 23% des cas.

Problème d’apport personnel: un vrai problème, mais qui recule

Pour qu’une demande de prêt soit acceptée, un apport personnel est obligatoire. Toutefois le contexte actuel avec des taux ultra bas et l’arrivée du nouveau PTZ a permis de diminuer ce problème, les banques ayant tendance actuellement à surfinancer le montant de l’achat. Il n’en reste pas moins que même si les refus pour apport personnel insuffisant reculent de 2% par rapport à l’an dernier, ils concernent tout de même 25% des dossiers recalés.

Problème de revenu: quand la capacité de remboursement n’est pas suffisante

Salaire trop bas qui n’est pas en adéquation avec la valeur du bien ciblé ou encore un endettement déjà présent sous d’autres formes, plusieurs raisons peuvent pousser une banque à refuser un prêt immobilier, jugeant que le potentiel emprunteur dépassera le niveau maximum d’endettement autorisé. Et ce cas de figure est le plus important, concernant 30% des dossiers qui n’aboutissent pas.

Régis
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents