Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MICHEL Associés Immobilier

MICHEL Associés Immobilier

Service immobilier en région parisienne. Performant, efficace, disponible au 06.59.02.89.47


Article contestable et que j'aurais plutôt titré : "Comment rater sa négociation ?"

Publié par Stéphanie MICHEL sur 19 Mars 2018, 23:45pm

Catégories : #Immobilier

 iStock.com - gpointstudio

iStock.com - gpointstudio

Article contestable et que j'aurais plutôt titré : "Comment rater sa négociation ?"

Texte sans doute pondu par un bot...

Voici le texte :

"Achat immobilier : comment bien négocier ?

 le 

Avec des taux de crédit immobilier bas voire même très bas selon les banques et les acteurs du secteur, acheter un appartement, un immeuble ou encore une maison est un rêve devenu réalité pour beaucoup de Français. Mais les prix de tels biens ont connu une véritable flambée selon les villes et les zones géographiques. Bien négocier son achat immobilier s'avère judicieux sinon totalement nécessaire. Comment bien négocier un achat immobilier ? Nos conseils.

Bien négocier le prix du bien, que dit le marché ?

Que cela soit une maison, un appartement, une cave, un parking ou même un immeuble, le prix du bien peut être négocié. Il faut pour cela se pencher sur le marché local et l'étudier de près. Quels sont les prix actuels pour un bien similaire de celui convoité ? Quels sont les prix moyens au mètre carré ? Voilà deux questions essentielles à se poser avant même de négocier. Car pour bien négocier, il faut avoir le maximum de cartes dans son jeu, en l'occurrence de l'information.
Pour y parvenir, il faut maîtriser son marché local où se situe le bien. Comparer les offres similaires au bien que l'on souhaite acquérir permet d'avoir une idée précise des prix en vigueur à l'instant T. Il est alors possible de connaître la fourchette de prix pour un bien selon la région, le département, la ville, le quartier voire même la rue et de vérifier que le prix du bien en question correspond ou pas à la valeur du marché local.
Il est de fait nécessaire de passer au crible les annonces de vente publiées sur les sites spécialisés de particulier à particulier mais aussi sur les sites des agences immobilières. Ce travail de relevé de prix est incontournable. Si l'appartement qui a tapé dans l'œil d'un acheteur potentiel est affiché à 300 000€ mais que des biens similaires sont à vendre à 280 000€ en moyenne, le vendeur est trop gourmand, une négociation est donc tout à fait possible et réalisable.

Négocier le bien au moment de l'offre

Viennent ensuite deux moments clés : la visite du bien et la formalisation de l'offre.
La visite permet de repérer les points faibles du bien : proximité avec une rue passante, mauvaise isolation phonique, travaux à prévoir (isolation thermique, remplacement de la toiture, réfection de l'électricité, raccordement au réseau gazier, remplacement des fenêtres...). Autant d'éléments qui permettent de préparer des arguments pour faire baisser le prix.
Aussi, une bonne technique consiste à savoir depuis combien de temps le bien est mis en vente. Plus la période est longue, plus le vendeur sera enclin à faire un geste sur le prix.
Au moment d'entrer en discussion avec le vendeur, si le prix affiché dépasse la valeur locale et/ou que des travaux sont à prévoir, formaliser une offre tarifaire en baisse de plusieurs pourcents a toutes les chances d'aboutir. Une offre écrite, par email ou par courrier est la règle.
Et dans le cas où la transaction s'effectue via une agence immobilière, il ne faut pas hésiter à demander à l'agent qu'il négocie à la baisse auprès du vendeur. Pourquoi ? car il connaît la marge de négociation que le vendeur du bien est prêt à consentir.
Enfin, sachez qu'il n'existe pas de pourcentage type de baisse d'un prix. Cela peut varier dans des proportions considérables : de 5% à 10% voire même beaucoup plus."

----------------------------------------------------------------------------------

WOW ! CI-APRES MON COMMENTAIRE :

Extrait : « Si l'appartement qui a tapé dans l'œil d'un acheteur potentiel est affiché à 300 000€ mais que des biens similaires sont à vendre à 280 000€ en moyenne, le vendeur est trop gourmand, une négociation est donc tout à fait possible et réalisable. »

Je prendrai le temps de soulever chaque contre-vérité plus tard (il est minuit, j'écris ce post qui me tiens à coeur, ok mais je m'autorise à le développer plus tard, ou pas).

Et demain, j'expliquerai à nouveau à mes clients vendeurs et acquéreurs pourquoi, oui, deux appartements situés dans la même ville, dans la même rue, dans la même résidence, au même étage, et de même typologie, seront peut être proposés à des prix différents à juste titre.

Et je lui parlerai fenêtres, électricité, isolation, aménagement, qualité des travaux, orientation, etc..

Et j'expliquerai que si la moyenne des prix de vente est de 280k€, c’est qu’il y a grosso modo une fourchette de vente de 260k€ à 300k€ pour des biens.  Donc ceux à 300k€ ne sont pas nécessairement surestimés (même si évidemment ça arrive aussi).

Et les clients qui voudront vraiment vendre ou acheter entendront (au sens comprendre), ou pas. Et dans ce cas, ils réfléchiront à leur objectif : "gagner" la négociation ou peut être renoncer à leur vente/achat.

Impossible de ne pas relever la conclusion :

Extrait : « Enfin, sachez qu'il n'existe pas de pourcentage type de baisse d'un prix. Cela peut varier dans des proportions considérables : de 5% à 10% voire même beaucoup plus. »

En gras et tout et tout

PPSSTT : info de ouf que je diffuse aux lecteurs tentés de prendre les infos de cet article pour comptant :

Il y a aussi des biens qui se vendent avec beaucoup moins de négo, voire pas de négo du tout, et avec des acquéreurs pour autant ravis de leur achat.

Comment c’est possible ? les vendeurs ont mis leur bien en vente au prix du marché, en le décortiquant réellement (et notamment en s’appuyant sur les prix de vente réels et non de mise en vente affichés). Soit ils l’ont fait seuls, soit ils ont confié cette mission à un intermédiaire soucieux de défendre les intérêts des vendeurs et des acquéreurs.

Si vous vendez ou recherchez un bien à L'Ile Saint-Denis ou aux alentours, avant de rentrer dans une négociation vouée à l'échec si vous vous obstinez à suivre ce genre de conseils, appelez moi :)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents